• 1

 

Photo de soeur Dorina Frigault, fondatrice du musée de TracadieL'histoire du Musée Historique de Tracadie remonte à l'année 1968, alors que soeur Dorina Frigault, à l'occasion de la célébration du centenaire de l'arrivée des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph, ouvrit un « mini-musée » et exposa divers objets anciens reliés à l'oeuvre des religieuses à Tracadie.

Durant les dix années qui suivirent, le musée se structura, reçut son incorporation et augmenta sa collection. Ce musée, consacré en grande partie à l'histoire des soins prodigués aux lépreux, contient beaucoup d'autres objets anciens utilisés pour effectuer les travaux domestiques ou pour servir aux offices religieux, ainsi que divers « artefacts » indiens retrouvés à la Pointe-à-Tom, près de Tracadie. Cependant, sa vocation spécifique est de devenir un musée orienté vers les soins de santé et plus spécifiquement son rôle axé dans la livraison des soins de santé dispensés aux lépreux.